• Encore un grand spécialiste de la restauration automobile, quel expert !. voilà son dernier chantier, un cabriolet MERCEDES qui part en peinture.

      LE CONFINEMENT A L'EVAMM                  LE CONFINEMENT A L'EVAMM

     22.04.20

     Retour de peinture du cabriolet MERCEDES 170

     Salut les amis,

     J'espère que vous allez bien et en bonne santé,

     Mon cabriolet est revenu de chez le carrossier début avril et depuis, je suis bien occupé, j'ai fini les câblages électriques, le montage du maître cylindre, des cylindres des roues ,etc...mais, le moteur est chez Rectif2000 et il faut attendre après le 11/05 !!

     

    LE CONFINEMENT A L'EVAMM   LE CONFINEMENT A L'EVAMM   LE CONFINEMENT A L'EVAMM    LE CONFINEMENT A L'EVAMM

     Bien cordialement

    Javad

     


  •  Histoire d’une 205 et d’un nouvel adhérent de l’EVAMM  

    (Parution du magazine "AUTO PLUS Classiques" de AVRIL/MAI 2020)

    Benjamin est à l'honneur dans ce numéro suite à la restauration de son véhicule PEUGEOT 205 CT, voici quelques extraits et photos du reportage :

                     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

                     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

                     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT 

                     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Bonjour, je me présente : Benjamin, gendre de l’année de Gilles (et pour cause ! Il n’a pas le choix, je suis le seul !).

    Ma maman, partie pour un autre monde bien trop tôt, avait acheté une Peugeot 205 CT (Cabriolet) flambant neuve en Avril 1987 à la concession Peugeot de Dunkerque. J’avais 6 ans et me souviens parfaitement le 1er jour où je suis monté à bord. Les plastiques de protection des sièges étaient encore en place. Malheureusement, les petits trajets urbains, le mauvais entretien et le stockage en plein air sans bouger durant plus de 10 ans ont eu raison de son dépérissement progressif. Si les 205 ont été produites par millions, certaines versions sont devenues assez rares et en particulier cette version « CT ». C’est la raison pour laquelle, avec l’immense collaboration et motivation de Gilles, nous avons entrepris de la remettre en état.

    1ère étape : La récupération.

    C’était le 27 novembre 2016 à coté de Dunkerque que nous sommes allés sauver, (je pense que le mot est juste), cette fameuse 205 Cabriolet dans le fond du jardin de mon père.

    Le début d’une sacrée aventure pour un « sacré numéro ». La question au début était : Est-elle vraiment récupérable ? La carrosserie et la peinture sont à revoir, la capote est à remplacer et le moteur semble aussi étanche qu’une passoire.

    D’un point de vue technique, vu les compétences de Gilles accompagné des quelques miennes, je ne me faisais pas trop de doutes.

    D’un point de vue économique, on pouvait se poser la question... Encore que, l’équation entre la valeur sentimentale de cette auto et sa valeur réelle dépasse les nombreux euros dépensés dans le commerce pour sa restauration. 

                                                       PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    C’est parti pour un 1er voyage de 300 kms sur un plateau pour un rapatriement en région parisienne et la voilà perchée sur le pont. Y’a plus qu’à !

                                                       PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    2e étape : Le désossage

    Afin d’estimer les réparations, une séance de démontage en profondeur est indispensable. La rouille est omniprésente, beaucoup de vis sont grippées et c’est à ce moment que l’on mesure l’étendue des dégâts.

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Tôles de phare perforées et oxydation partie moteur :

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Rouille en bas de la lunette arrière sous la capote :

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    El maestro à l’ouvrage pour déposer le moteur :

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Une fois l’ensemble moteur/boite déposé, on remet la caisse sur le plateau pour une séance de nettoyage en profondeur à la station de lavage locale.

                                                       PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

     Puis voilà le résultat une fois le berceau, le système de freinage et la direction déposés.

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

     3e étape : Le nettoyage

    C’est à partir de maintenant que le travail de fourmi commence. : Le nettoyage de toutes les pièces une par une (sans oublier les vis et écrous). Cela représentera la grande majorité du temps consacré à la restauration. Gilles prendra aussi un immense plaisir à utiliser sa petite sableuse pour nettoyer toutes les petites pièces. 

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT.

    Le train arrière sur l’établi. Séance de décrassage et remplacement de tous les roulements à aiguilles.

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Et le voilà remonté sur la voiture, nettoyé, partiellement repeint et amortisseurs neufs. Notez la corrosion perforante au-dessus de l’emplacement du réservoir…

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    4e étape : La carrosserie

    Une fois les trains roulants rénovés, la voici à nouveau sur ses roues. Direction la carrosserie pour faire disparaitre la peste brune et recevoir une nouvelle couche de peinture rouge.

                                                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Résultat après quelques heures de travail réalisé par le carrossier. Dédicace à Michel qui a fait un superbe boulot.

                       PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT  PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT  PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    5e étape : Le début du remontage

    Les éléments de sellerie et spécifiques au cabriolet comme la moquette sont difficiles à trouver.

    Après avoir retrouvé des éléments de sellerie identiques à ceux d’origine qui m’ont valu des déplacements jusqu’à la région de Belfort (où l’on a pu déguster la spécialité locale : la friture de carpe qui nous aura marqué des souvenirs!), il convient maintenant de bien protéger la voiture pour s’attaquer au remontage de l’habitacle.

    On commence aussi à remettre en place le système de freinage en profitant pour le passer au liquide de frein silicone. Ah, c’est beau quand c’est neuf !

                                                    PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

     Les étriers de freins avant d’origine après un bon nettoyage et des joints neufs :

                                                    PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

     Tant qu’on y est, remplacement du maitre-cylindre par un neuf :

                                                    PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Les heures de travail s’enchainent, le travail avance bien, mais les nerfs lâchent parfois en se laissant aller à quelques fantaisies !

                                                    PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Les jantes sont sablées et repeintes (copieusement) à la peinture Epoxy et reçoivent des pneus neufs. Le réservoir est nettoyé puis remis en place avec des durites d’essence neuves.

    L’habitacle est maintenant proche d’être terminé. Il aura fallu des heures et d’innombrables noms d’oiseaux pour remonter les différentes garnitures en plastique de la planche de bord. Les plastiques des années 80 ont la fâcheuse tendance à mal vieillir et sont très cassants.

    6e étape : Le Groupe motopropulseur

    Particularité de cette version de 205, elle est équipée du moteur « XY8 ». Ce type de moteur a équipé toutes les Peugeot 104 et même des Renault 14. Celui-ci est un 1360cm3 équipé de 2 carburateurs simple corps Weber, développant 80cv. Ces moteurs ont la particularité d’avoir une lubrification commune avec la boite de vitesses.

    En avant pour l’ouverture du moteur. Le but initial était de remplacer tous les joints qui ont pu s’assécher avec le temps (Spi, culasse, carters etc…). Finalement, c’est en démontant que l’on s’apercevra que même l’intérieur du moteur méritait un bon nettoyage. On ira jusqu’à l’ouverture de la boite et du différentiel, en passant par le remplacement des coussinets et de la segmentation, et même jusqu’au contrôle métrologique de l’ensemble mobile (Vilebrequin, bielles, pistons).

                      PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT  PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Voilà l’état du moteur au remontage après un gros nettoyage :

               PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT   PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT  PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Une fois le tout réassemblé, il est temps de remettre le GMP à sa place (un grand merci à Migou pour le prêt de la chèvre) :

                                                           PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Le voilà en place, tout propre, tout neuf!

                                                           PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Au préalable, les carburateurs sont partis en thalassothérapie se faire quelques bains aux ultrasons chez Migou et sont revenus bien en forme.

    Il est temps de remettre en place le faisceau électrique, le réservoir et les canalisations d’essence puis réaliser le 1er démarrage. Vient alors la purge du système de refroidissement, et les réglages (délicats) des carburateurs.

    7e étape : La capote

    Maintenant qu’elle sait sortir toute seule du garage, il est l’heure du bouquet final : la capote.

    Il s’agit ici d’une étape délicate et sensible. D’autre part, que ce soit Gilles ou moi, nous n’avons aucune expérience dans le domaine.

    Après avoir enlevé l’ancienne capote et décapé/repeint toute l’ossature métallique, il faut mettre le ciel de toit, la matelassure puis la bâche en vinyle. Idéalement, cette opération est à réaliser aux beaux jours et au soleil afin de rendre le vinyle plus souple à manipuler. Après des étapes de rivetages, collage, décollage (et oui, il a bien fallu se rater une fois tout de même !), re-rivetage et recollage, il nous aura fallu un peu plus de 2 jours pour arriver à un beau résultat final.

                                                          PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

                                                                         Rivetage du ciel de toit

                                                          PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

                                                               Boulonnage de la bâche extérieure

                                                         PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

                                                                 Collage des raidisseurs de custode

                     PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT  PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    N’arriverait-on pas bientôt au bout du chantier ? Mais oui ! Il est donc temps d’aller faire les premiers
    tours de roues pour s’assurer que tout va bien et d’aller présenter la voiture au contrôle technique.
    Examen réussi sans faute !
    Plus que quelques détails cosmétiques et quelques finitions à peaufiner et la voilà comme neuve,
    proche de son état de sortie d’usine.
    Première sortie à Maisons-Laffitte auprès de quelques membres de l’EVAMM.

                                                         PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT
    Bilan : A peu près 2 ans de travail en y passant en moyenne 1 week-end sur 3. Evidemment, beaucoup
    de galères mais aussi de bons moments qui nous valent aujourd’hui de beaux souvenirs. Je remercie
    infiniment Gilles pour son aide ô combien précieuse, et sans qui cette voiture ne roulerait pas
    aujourd’hui.

                       PEUGEOT 205 de Benjamin BODIOT

    Benjamin

     

                   

                                                

                                                                                                 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique